5 rue des 3 cheminées, 45750 SAINT PRYVE SAINT MESMIN
ma vision de l'OSTEOPATHIE
Ma pratique actuelle de l’Ostéopthie :

Ma pratique actuelle de l’ostéopathie est fondée initialement par un apprentissage théorique basique appris dans une école agrée par le ministère de la santé (2500h de formation pour les titulaires d’un DE de Masso kinésithérpaie).

Mon expérience s est ensuite fondé par ma propre sensibilité personnelle palpatoire et par de formidables rencontres humaines de certains professionnels, qui ont façonné mon approche Ostéopathique :

Tout d’abord, la rencontre avec Christophe Etienne sur l’ostéopathie.

( https://www.efom.fr/christophe-etienne) qui m’apporta beaucoup de rigueur et de ressenti grâce à un enseignement concret, direct et efficace mêlé a des techniques énergétiques. Ainsi, pour la première fois dans ma carrière, quelqu’un amalgamait une approche mécanique avec une approche énergétique, de façon scientifique et rigoureuse.

Aussi la rencontre avec David Lachaize (https://www.youtube.com/watch?v=5PY6xVrmzsk) avec qui je partage fondamentalement la même vision de l’Ostéopathie et qui ne la considère pas qu’exclusivement mécanicienne. Ainsi , l’Ostéopathie strictement structurelle, en s’appuyant sur les lois de Fryette, ne peut plus être suffisante. En d’autres termes, il faut la relayer à un place de fondement, de formation initiale, de formation élémentaire de base à tout Ostéopathe, de langage commun.

Manipulation Structurelle Tissulaire

Le concept de « Manipulation Structurelle Tissulaire » de David, fonde premièrement la manipulation structurelle « thrustée » à l’écoute du tissu local. Aussi, secondairement, sur des bases neurophysiologiques tendant à modifier (localement, à distance) la qualité du tissu par voie réflexe.

De même, cette technicité n’utilise pas de paramètres extérieurs type bras de levier pour spécifier une zone de travail.  C’est à dire que c’est la présence dans le tissu pendant la manipulation qui va guider le geste. En d’autres termes, elle va fabriquer la manipulation, et c’est une grosse différence avec les techniques structurelles traditionnelles. Premièrement, nous sommes directement au contact du tissu et de la lésion. Deuxièmement, nous écoutons activement ce tissu pendant la manipulation car le tissu est la seule chose qui nous guide.

« Seuls les tissus savent » (R.Becker)

Ainsi, il n’y a aucune notion de force dans l’ostéopathie, pas besoin de muscles pour manipuler. Comme il n’y a pas de mise en tension, elle est très confortable et sécurisant pour le patient même en cas de douleurs aiguës.

Celle avec Pierre Tricot, ou l’approche tissulaire n’est plus abstraite, mais devient un élément essentiel en Ostéopathie actuelle.

Ainsi, l’approche de base de l’ostéopathie est de nature fasciale. C’est cependant ce que nous ont apporté les ostéopathes crâniens américains. En résumé, ils nous ont conduit à modéliser, que les mouvements spontanés non physiologiques ressentis lors de techniques fasciales correspondaient à de la libération d’énergie. Mais, il est vite apparu évident que les fascias ne sont pas les seules structures corporelles capables de retenir de l’énergie. Toutes le sont, d’où l’extrapolation vers l’approche tissulaire.

AINSI Les tissus du corps répondent à la qualité de présence du praticien

A la manière dont il gère et dirige son attention dans la structure et enfin à l’intention qui l’anime lorsqu’il entre en relation avec les structures corporelles de son patient. Par conséquent, le modèle de l’approche tissulaire aujourd’hui, se fonde sur la promesse que le corps est fait de consciences communicantes, organisées en systèmes hyper-complexes. Par conséquent, cette organisation est le résultat d’une longue évolution.

Découvrir le cabinet : https://osteopathe-saintpryve.fr/le-cabinet/