5 rue des 3 cheminées, 45750 SAINT PRYVE SAINT MESMIN
ma vision de l'OSTEOPATHIE

Mes valeurs EN TANT QU’OSTéopathe SUR ORLéANS :

Mon métier évolue tout le temps techniquement mais il est important de garder mes valeurs et de développer un lien humain fort et d’écoute envers les patients, lors des différents traitements (Lombalgie sciatique, ect…) Si vous souhaitez venir me rencontrer, je suis Ostéopathe et installé depuis 2017 à la périphérie d’Orléans à Saint-Pryvé-Saint-Mesmin. Le cabinet se situe en rez-de-chaussée avec un accès direct depuis le parking.

* l’empathie :

Il s’agit pour le thérapeute de comprendre le patient dans sa plainte, d’en considérer les aspects sociaux, émotionnels, mentaux, cognitifs…Comprendre le patient n’est en rien que de partager son sentiment ou son état émotionnel, c’est se projeter dans l’autre pour en comprendre le sens, sans confusion entre soi et l’autre. C’est aussi une faculté à se représenter son état. En entrant en empathie, l’ostéopathe ne perd pas son identité, il augmente sa conscience de soi et sa connaissance de l’autre. En reformulant la plainte du patient par la représentation qu’il s’en fait, l’ostéopathe assure au patient d’être compris. Cela est nécessaire à l’adhésion du patient au traitement proposé. Cette valeur relationnelle fondamentale du soin peut-être enseignée et apprise. Parfois, cette faculté est innée ou acquise et développée, parfois intuitive.

* l’attention :

le patient a souvent été obligé à se voir à travers des résultats de la médecine technique (analyses, radiographies, etc.), à se désincarner, à être dans la négation de son unicité face aux statistiques et aux normes supposées. L’ostéopathie tente de redonner au patient la possibilité de se sentir, de se percevoir, par une écoute attentive.

* l’égalité :

L’ostéopathie se conçoit dans une relation horizontale avec le patient, c’est à dire que l’ostéopathe n’impose pas son traitement avec autorité. Cest en ce sens qu’il est respectueux et préserve la dignité du patient, d’autant plus que sa souffrance le rend vulnérable. Cette relation entre l’ostéopathe et le patient est ainsi fondée sur la confiance et le secret professionnel. En fait, nous ne cherchons pas à faire les choses, mais nous faisons en sorte que les choses se fassent.

 

Exemple de traitement : la lombalgie la sciatique

* l’altérité :

Si l’ostéopathe recherche l’unification, il ne la confond pas avec l’uniformité. Chaque patient est reconnu dans sa différence, sans jugement. Le traitement qui lui est appliqué ne résulte pas d’un protocole établit suivant des lois statistiques, mais d’une recherche personnalisée des causes de la symptomatologie. L’ostéopathe témoigne ainsi de sa compréhension de la particularité de l’individu au sein d’un groupe social. Il recueille la plainte du patient, et accueille sa différence. Pour l’ostéopathe, l’autre ne constitue pas une limite à sa liberté. Tout au contraire,  il le considère comme une extension par le fait même qu’il  constitue un monde à découvrir, mais aussi à protéger, à sauvegarder dans ses droits d’exister et d’être différent.

* la sincérité :

« Le mot traiter ne signifie qu’une seule chose : savoir que vous êtes dans le vrai. » L’ostéopathie se donne un cadre d’action dans laquelle elle peut envisager d’être efficace. En dehors de ce cadre, elle se doit de renoncer et d’en informer le patient, en prenant soin de le réorienter. Les bienfaits d’une séance d’ostéopathie doivent se révéler à court terme. Dans le cas contraire, il convient soit de réévaluer le “diagnostic ostéopathique”, soit de mettre fin à des séances dont l’efficacité n’est pas probante, faisant ainsi écho au « Primum non nocere » d’Hippocrate. « L’ostéopathie […] c’est travailler avec son cœur, ses mains et sa conscience »

la tolérance :

C’est permettre une prise de conscience non culpabilisante : le patient qui vient se « livrer » nous fait part de son malaise. L’ostéopathe participe à donner un sens au « mal-aise », aux maux. En réalité, il s’agit moins de responsabiliser le patient que de lui faire prendre conscience de ce qu’il se passe en lui.

Le cabinet est composé via RAPHAEL DELOUCHE d’un ostéopathe diplômé et agréé par les mutuelles pour le remboursement. Nous vous accueillons sur rendez-vous, (y compris les urgences d’Ostéopathie d’Orléans) : du Lundi au Vendredi de 8H00 à 20h et le Samedi de 8H à 16H

Découvrir le cabinet : https://osteopathe-saintpryve.fr/le-cabinet/

Prendre rendez-vous via DOCTOLIB :  https://www.doctolib.fr/osteopathe/saint-pryve-saint-mesmin/raphael-delouche