5 rue des 3 cheminées, 45750 SAINT PRYVE SAINT MESMIN
TOUR DE REIN
PHOTO1-RAPHAEL
Raphaël Delouche
VOTRE OSTEOPATHE

Pathologies /  Le “tour de rein” ou lombosciatique :

Les lombosciatiques sont des motifs de plus en plus fréquents de consultation médicale.

Leur fréquence augmente avec l’âge et culmine chez les adultes jeunes entre 35 et 45 ans. Leur traitement et leur prévention sont devenus une préoccupation majeure de santé publique.

Il règne une grande confusion dans les atteintes douloureuses du bas du dos irradiant ou non dans la fesse et le membre inférieur.

Il existe un amalgame sémantique qui mélange tous les tableaux cliniques pour n’en former qu’un “la sciatique”. L’Ostéopathe doit déterminer précisément quelle est la pathologie qui donne un tableau clinique spécifique, avec un support anatomique précis qui est la cause de la symptomatologie.

C’est quoi La lombalgie : 

C’est une douleur localisée à la région lombaire qui peut être d’intensité et de durée variable.Elle est l’expression d’une souffrance articulaire.C’est une douleur localisée à la région lombaire qui peut être d’intensité et de durée variable. Elle est l’expression d’une souffrance articulaire, musculaire, ligamentaire ou viscérale. Elle est influencée par la fatigue, une mauvaise condition physique, un surmenage, l’environnement (literie, poste de travail…) le stress et les facteurs émotionnels.Le fonctionnement du rachis et des muscles thoraco-abdominaux est fondamental pour l’équilibre de l’axe cranio sacrée (motricité dans les 3 plans de l’espace), l’absorption des forces gravitationnelles, stabilité des trois plans de l’espace.

Une dysfonction vertébrale peut rompre cet équilibre et conduire à une instabilité lombaire pouvant engendrer des lombalgies chroniques en l’absencede déficit neurologiques ou de déformations. Le tonus postural est perturbé, la musculature est ogligée de travailler de façon active, en force pour rétablir et stabiliser l’équilibre du rachis.

LA SCIATALGIE

Les sciatalgies recouvrent une foule de pathologies, sans signes neurologiques, qui peuvent s’apparenter à une sciatique mais qui n’en sont pas. Ce sont les atteintes les plus fréquentes.

Ce sont des atteintes articulaires, ligamentaires ou musculaires qui vont s’exprimer avec des douleurs référées.

LE LUMBAGO

C’est une vive douleur aiguë au niveau de la région lombaire avec une impotence fonctionnelle. Il fait le plus souvent suite à un effort, un geste simple mal adapté ( ramasser un objet au sol, faire son lit, éternuer…)ou à un spasme viscéral.

Le lumbago peut être résolutif spontanément mais récidivant.

La Sciatique 

C’est une souffrance du nerf sciatique ou d’une de ses racines (L5/S1) par neuropathie d’emprisonnement ou de compression.

La douleur suit le trajet radiculaire précis du nerf sciatique dans le membre inférieur et est est accompagné de signes neurologiques :

– des troubles de la sensibilité des dermatomes concernés,

–  une modification du tonus musculaire des muscles innervés par le nerf sciatique,

– une perturbation des réflexes ostéo-tendineux

La compression peut se situer sur n’importe quel point du trajet du nerf sciatique :

–  au niveau du rachis lombaire : sténose du canal lombaire, discopathie, hernie discale, foramen intervertébral (dysfonction vertébrale de type ERS FRS, dégénérescence arthrosique, spondylolisthésis, tumeur…)

– un spasme musculaire (pyriforme)

LA CRURALGIE

Les douleurs du bas du dos et de la fesse irradiant à la face antérieure de la cuisse et de la jambe sont communément appelés “cruralgies”. Il peut s’agir de douleurs référés musculo-ligamentaires, articulaires (coxarthrose, gonarthrose) viscérale ou neuropathie d’emprisonnement vraie  du nerf fémoral.

En fait, stricto-sensu, la cruralgie est une atteinte du nerf fémoral (L3/L4) par neuropathie d’emprisonnement ou de compression, caractérisée par une douleur qui suit le trajet radiculaire précis dans la partie antérieure du membre inférieur et accompagnée de signes neurologiques : troubles de la sensibilité des dermatomes, modification du tonus musculaires des muscles innervés par le nerf fémoral, pertubation des réflexes ostéo-tendineux (réflexe patellaire).

BESOIN INFO ?

Nous restons à votre disposition pour toutes questions sur cette pathlologie ou nos services au lien avec le cabinet. Nous répondrons dans les meilleurs délais.